Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 13:23


 

Quatrième de couverture :


Orgueil et préjugés (1813) est le roman le plus populaire de Jane Austen. L'histoire en est simple : Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s'amourache d'un bel officier, Wickham. Au roman sentimental et de coup de foudre, Jane Austen substitue celui qui décrit l'évolution d'une psychologie plus complexe, où se mêlent la raison, le sentiment de gratitude, la méfiance à l'égard des " premières impressions ". L'abondance des menus événements, qui passionnent autant que de grandes aventures, fait l'un des charmes du roman britannique. Elle se combine avec la finesse d'une analyse entièrement intégrée à la description du comportement, et avec un humour discret, mais toujours présent.

 

(sachant que ce "résumé" est nul tout sauf représentatif).



Mon avis :

 

Je ne connaissais Jane Austen que de nom (parce que mon professeur d'anglais en hypokhâgne n'arrêtait pas de nous dire de lire des romans de cette auteur... Je le détestais tellement que je me suis promis de ne jamais lui faire ce plaisir...) Et puis :

- il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis

- une fois débarrasée de ce prof, je me suis dit qu'il était plus marrant que méchant

- tous les blogs littéraires que j'aime encensent Jane Austen

Doooonnnnc, au diable mes promesses idiotes et infondées, j'ai téléchargé ce livre libre de droits sur ma liseuse flambant neuve et j'ai entamé ma lecture d'Orgueil et préjugés.

 

Autant vous le dire tout de suite : je dois reconnaître que mon prof d'anglais avait raison (ouïe ! ça fait mal de l'avouer)  

 

D'abord, ce roman est plus que bien construit. L'intrigue est cohérente de bout en bout, simple à comprendre et pourtant complexe et surprenante. Elle est servie par un rythme très bien mené : il est impossible de s'ennuyer pendant la lecture tellement les événements s'enchaînent régulièrement, et, ce qui est le plus appréciable, c'est que ce rythme haletant ne donne jamais une impression artificielle. Jane Austen donne une importance majeure aux dialogues qui mettent l'histoire en mouvement et ne s'appesantit pas sur les descriptions des paysages (un peu plus sur le physique des personnages). Sur ce point, je dois dire que je suis d'ordinaire assez friande des longues descriptions poétiques mais, ici, on s'en passe aisément ; de plus, cela laisse plus de marge pour l'imagination !

 

En revanche, la psychologie des personnages est très travaillée et détaillée sans que l'on soit dans un roman psychologique ni une quête initiatique. Non, c'est juste suffisant pour donner corps à la société qui nous est dépeinte. Très bien dépeinte, devrais-je dire. C'est un quasi roman de moeurs que livre Jane Austen avec ces multiples "sous-intrigues", ces histoires dans l'histoire, l'importance des personnages secondaires. J'ai beaucoup apprécié cet aspect. 

 

L'écriture de Jane Austen est donc très fluide et sa plume est aiguisée : elle ne mâche pas ses mots dira-t-on, surtout à travers le personnage de Lizzy (j'y reviendrai). Tout est dit avec humour, perspicacité, un certain détachement ironique aussi. C'est jubilatoire bien qu'un peu sec parfois ^^ Ca m'a fait penser à un film de Stefan Frears notamment en ce qui concerne le ton caricatural et cet humour  assez cynique so british (vous voyez ?). 

 

 

Quid des personnages, à présent ? [attention spoilers]

 

Eh bien, ils sont nombreux et tous ont un rôle à jouer. Comme j'ai souvent tendance à regretter que les personnages secondaires ne soient pas plus développer, là, pour le coup, je n'ai pas été déçue ! 

Elizabeth (un de mes prénoms préférés ^^) est sympathique, je pense que je me serais bien entendue avec elle mais je n'aurais pas pu la supporter par moments ! Elle est trop entière. Oui, je sais, d'habitude, c'est une qualité mais à force d'être incapable de concessions, de compromis et de modération dans ses jugements, elle m'a lassée. D'un autre côté, elle apporte tout le mordant, le piquant à l'histoire : en clair, même si elle a pu m'agacer, il fallait qu'elle soit comme cela, pleine de préjugés (et un peu impertinente). 

Jane est plus douce, plus sensible, elle est la conciliation incarnée. Je l'ai préférée. Mais chez elle aussi, ce trait de caractère vire à la caricature : elle est incapable de voir le mal chez quiconque. Cette naïveté est désespérante ! Mais elle est tellement gentille et charmante, qu'on lui pardonne tout.

Lydia et Kitty, Jane Austen les fait bien apparaitre comme deux petites sottes. On serait malheureusement bien en peine de la contredire. Elles sont plus qu'agaçantes ! Mais bon, il faut que jeunesse se passe, semble dire l'auteur pour les racheter. Par contre, que dire de Mrs Bennet, pour qui la jeunesse est déjà lointaine ? Elle est juste incorrigible, désespérante mais assez amusante. Enfin sauf pour son mari qui, le pauvre, semble exapéré mais ne se départit pas pour autant de son sens de l'humour ! Il est assez passif dans l'histoire... Tout comme Mary qui est bien peu mise en valeur. Typiquement la grande soeur que je n'aurais pas aimé avoir.

Charles Bingley est incontestablement mon personnage favori ! Il est calme, vif d'esprit, sociable, gentil et beau (et riche). Bref, l'homme idéal selon moi ^^ Ses soeurs sont son unique point faible, malheureusement, elles sont envahissantes...

Mr Collins, c'est bien simple, la caricature du fayot de base (il en est drôle). Bon, Jane Austen fait tout pour le rendre imbuvable et elle y réussit avec brio ! Voilà, tout est dit ^^ 

George Wikham évolue tellement (aux yeux de Lizzy et donc aux nôtres) que je serais bien en peine de dire quelle impression il m'a fait. Selon moi, ce personnage est un des points faibles du roman car le revers de situation est trop... renversant. C'en est, du coup, moins crédible. La réflexion que tout ceci m'a inspiré était : "comme par hasard..." ^^. Mais ce n'est que mon avis. 

Bon, je vais peut-être quand même arrêter de détailler tous les personnages de second plan pour en venir à l'essentiel : Mr Fitzwilliam Darcy ! Le chouchou de ces dames (lectrices). Bon, d'accord, il a le charme du beau ténébreux torturé, etc. Personnellement, même si j'ai bien compris qu'en effet, sa position n'est pas simple, il m'a fortement agacée. J'ai beaucoup (mais vraiment beaucoup) de mal à supporter les gens qui sont toujours de mauvaise humeur. Eh bien, dans les livres, c'est pareil. Un peu de tristesse et de tracas, ça va, c'est même beau. Trop de mauvaise humeur, ça me dépasse et ça m'énerve. En plus, quel besoin a-t-il d'être méchant, cynique et dédaigneux ? Si vous voulez mon avis, cet homme a un problème pour gérer ses émotions, il devrait voir un psy ! En fait, je crois que la première impression qu'il m'a faite m'est trop restée en travers de la gorge pour que j'accepte, justement, de me débarrasser de mes préjugés par la suite, quand il aurait fallu. Je n'y peux rien, moi, si Jane Austen a si bien sû le dépeindre au départ comme un être désagréable au possible ^^ Bon, d'accord, je concède qu'il devient plus que charmant par la suite.

 

Alors, pour ce qui est de l'histoire : elle m'a bien plu. Peut-être ai-je trouvé trop de revirements de situations soudains. Mais bon, comme je le disais plus haut, Jane Austen parvient à faire en sorte de ne pas donner un rendu artificiel. J'ai été ravie pour Jane et Mr Bingley. Moins enthousiasmée par Darcy et Elizabeth (moi, ce que j'en dis, c'est qu'ils ne vont pas pouvoir se supporter bien longtemps... heureusement que le château est grand ! ^^), même si bien sûr, je suis contente qu'ils soient ensemble. Voilà voilà, rien de majeur à rajouter. 

 

Je constate que ce roman m'a bien inspiré déjà pour sa critique ! 

Bon, vous l'aurez compris, j'ai bien aimé, même beaucoup aimé, mais je n'ai pas été transportée par ce roman. J'en reconnais sans mal la qualité. Mais, s'il m'a fait rire et m'a vraiment interressée, je n'ai presque jamais été émue. Donc une très bonne lecture mais pas un coup de coeur. En revanche, j'ai drôlement hâte de me replonger dans une oeuvre de Jane Austen qui a une si belle plume, si moderne et divertissante !

 

♥♥♥♥

 



Je suis vraiment fâchée avec les cours d'anglais, ne m'en veuillez pas, mais j'ai deux professeurs, du lycée cette fois, qui avaient voulu nous faire regarder les adaptations (je ne sais plus lesquelles) d'Orgueil et préjugés et de Raison et sentiments en VO...... et je me suis endormie (les deux fois !) avant même la fin du générique . Pour ma défense (ou est-ce que cela m'enfonce ?) je m'endormais en cours devant n'importe quel film (quelque soit la langue) à l'époque.... maintenant je regrette un peu ^^

Mais l'anglais et moi, vraiment, ça fait 15 même si j'essaie de m'y remettre doucement... J'ai placé l'espagnol en première langue dès que j'ai pu !



Bon tout ça pour dire, qu'il va falloir que je me procure les adaptations parce que maintenant : hors de question de faire dodo! ^^

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ellcrys 01/06/2012 14:07

Ok pas de soucis. Que dirais-tu de publier nos avis le 25 ou 29 juin. Et puis, on pourrait en discuter en cours de lecture par mail. Qu'en penses-tu ?

Petite Aurore 01/06/2012 14:08



Super, on fait comme ça ! ^^



Ellcrys 01/06/2012 13:44

Je serais ravie de mettre en place des LC avec toi. Là, en juin, je vais lire Northanger Abbey, tu peux te joindre à moi ou bien on peut caler d'autres LC... Comme tu veux !

Petite Aurore 01/06/2012 13:49



Alors, c'est parti pour Northanger Abbey !  Je le commencerai vers la mi-juin, je pense.



Theoma 31/05/2012 18:46

oh comme je l'aime ce roman !

Petite Aurore 01/06/2012 08:40



Je te comprends ! J'ai hâte d'en lire d'autres de Jane Austen maintenant !



Ellcrys 31/05/2012 15:17

Ah, je me souviens lorsque j'ai lu ce roman (mon premier de l'auteur), je n'ai pas pu le lâcher. J'ai adoré la plume de Miss Austen et son talent pour dresser des portraits incisif des gens de son
époque... Que du bon.
Je prévoie de lire et relire tous les romans de Jane Austen cette année. Je sens que je vais me régaler ! Bel avis en tout cas.

Petite Aurore 01/06/2012 08:39



On pourrait se faire une lecture commune peut-être comme j'envisage d'en lire aussi ?  Incisif, c'est le mot !
J'aime aussi beaucoup !



Présentation

Catégories

Sans titre

Sans titre-copie-2

blog

b

5

6

4

8

Recherche

Archives