Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 15:16

288583_large

 

Avec mes absences répétées, l'automne est déjà bien installé. C'est une saison splendide, tout en nuances, entre le soleil et la pluie... Si j'aime tant cette saison, ce n'est peut-être pas complètement objectif : je suis née au début de l'automne. Je vous avais déjà révélé mon admiration pour la poésie de Guillaume Apollinaire, je laisse le Maître exprimer mieux que moi le charme automnal dans ces deux poèmes du recueil Alcools :

 

Signe
Je suis soumis au Chef du Signe de l'Automne
Partant j'aime les fruits je déteste les fleurs
Je regrette chacun des baisers que je donne
Tel un noyer gaulé dit au vent ses douleurs

 

Mon Automne éternelle ô ma saison mentale
Les mains des amantes d'antan jonchent ton sol
Une épouse me suit c'est mon ombre fatale
Les colombes ce soir prennent leur dernier vol

Tumblr_lu8raqtdna1r3p632o1_500_large

 

Automne malade

Automne malade et adoré
Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies
Quand il aura neigé
Dans les vergers

Pauvre automne
Meurs en blancheur et en richesse
De neige et de fruits mûrs
Au fond du ciel
Des éperviers planent
Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines
Qui n'ont jamais aimé

Aux lisières lointaines
Les cerfs ont bramé

Et que j'aime ô saison que j'aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu'on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
Les feuilles
Qu'on foule
Un train
Qui roule
La vie
S'écoule

 

 

83709_large

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Catégories

Sans titre

Sans titre-copie-2

blog

b

5

6

4

8

Recherche

Archives