Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 16:36

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

  Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l'Angleterre victorienne et à trouver l'amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n'est écrit d'avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

 

Mon avis :

 

  J'avais entendu parler de ce roman au fil d'autres lectures y faisant allusion. C'est après avoir lu Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë que j'ai décidé de lire le roman de sa soeur. Et je ne fus pas déçue ! J'ai d'ailleurs préféré Jane Eyre à Hurlevent (et vous ?). 

 

  Ce qui fait la force de ce roman, selon moi, c'est la capacité de l'auteur à faire intervenir les coups de théâtre pile au moment opportun : dès que le lecteur commence à se lasser d'une situation... BIM... rebondissement ! Et regain d'intérêt !  Du coup, j'ai eu du mal à le lacher ce livre ! Toutes les étapes de la vie de Jane sont fascinantes. Toutes sont creusées. J'ai vraiment vibré en découvrant l'histoire d'amour (accessoirement, je suis tombée amoureuse de Mr Rochester... ah, Mr Rochester). J'ai presque pleuré devant les obstacles à surmonter. J'ai eu peur parfois à lire la nuit, seule dans une maison isolée où le moindre bruit me faisait sursauter (je faisais du baby-sitting dans une ferme et je vous promets que j'ai failli réveiller le petit garçon de 4 ans que je gardais pour ne pas être toute seule ). J'étais vraiment en colère devant l'injustice, devant St.-John (qui m'agace autant qu'il me touche). Toutes ces émotions prouvent la richesse de l'histoire mais aussi le talent de romancière de Charlotte Brontë. Un style parfois un peu pompeux, mais Dieu que c'est efficace et beau !

 

  Je regrette néanmoins quelques détails. Déjà, en patriote, j'ai été un peu vexée par les critiques contre les Français : "une solide éducation anglaise corrigea dans une large mesure les défauts qu'elle tenait de son origine française", non mais oh, on se calme là, svp ! Plus sérieusement, j'aurais aimé que certains personnages soient un peu plus profonds : Diana et Mary, Helen, notamment. Mais ce livre aurait quand même été un coup de coeur pour moi s'il n'y avait pas eu cette fin qui m'a déplue. Elle est rapide, brutale, superficielle... bref, expéditrice.

 

 

  Mais, qu'à cela ne tienne, tant pis, je retiens le souvenir d'une histoire magnifique ! A découvrir (surtout pour les sentimentales ^^)... J'ai hâte de la voir portée à l'écran (j'hésite quant à la version à regarder en priorité).

♥♥♥♥

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Catégories

Sans titre

Sans titre-copie-2

blog

b

5

6

4

8

Recherche

Archives